mardi 14 février 2017




 Y a-t-il un profil psychologique particulier
pour désirer le pouvoir ... à tout prix ?
(même au prix du ridicule !)

L'ambition du pouvoir suppose-t-il déjà 
une structure psychique déterminée
qui se décuple après y avoir accédé ? 

Dit plus simplement : 
le pouvoir rend-t-il "fou de désir" l'homme
ou faut-il être déjà fou pour le vouloir ?

D'où la question essentielle pour l'avenir des sociétés humaines :
comment organiser la société 
sans accorder le pouvoir à quelques hommes 
qui n'auront de cesse de renforcer le leur !!


Résultat de recherche d'images pour "limiter le pouvoir des politiciens dessin humour"

lundi 6 février 2017


Monsieur Fillon François vient de terminer 
laborieusement son pensum du jour
pour continuer d’espérer 
accéder à son graal personnel,
le pouvoir suprême en France, l
a présidence de la république.

Mais sa mine défaite 
et le ton pleurnichard de persécuté adopté,
et surtout la ligne d'explications suivie m'a sidéré
par sa naïveté 
ou alors il prend l'électeur moyen 
pour un demeuré 
(ce qui est plus vraisemblable  !
... et un peu la réalité ...)


Aucun texte alternatif disponible.


Fournir la liste des différents comptes 
qu'ils détiennent avec son épouse
est sans intérêt aucun 
sinon donner le sentiment aux futurs électeurs 
qu'il livre des éléments très personnels
pour démontrer sa bonne foi.
Pourquoi pas la liste de ses véhicules, vélos compris ! 
Affligeant d'hypocrisie ...

Autre "explication" qui fait sourire :

son épouse rémunérée environ 3600 euros net mois
"tenait son planning de RV", 
"renvoyait les CV reçus",
"remettait les médailles localement",
etc, ....
Les études et diplômes de son épouse en droit et lettres 
justifieraient, selon lui, cette rémunération !

Alors, là, François Fillon, t'es totalement 
à côté de la plaque !

Dans la vrai vie, c'est souvent une ... secrétaire 
qui fait ce travail (pas une agrégé de droit et lettres !)
et elle gagne 1500 euros maximum ...

Autre élément d'interrogations devant ce déballage ridicule,
le silence de Mme Fillon.
Aucunes paroles dans les médias de la principale concernée !

Quand à ses excuses aux français 
pour faute morale,
qui peut être touché 
par une telle hypocrisie verbale ?



Afficher l'image d'origine

Je complète ce mardi 7, 
lendemain de la "clarification"
et "demande de pardon" !!

On apprend que sa femme, 
à chacune de ses deux "interruptions" de travail (2002 et 2013)
comme "collaboratrice",
a été "licenciée"
et a donc touché 45 000 euros en 2 fois
auxquels viennent s'ajouter 29 000 euros
de prime au terme de son dernier contrat.

Encore une faute morale ?





samedi 4 février 2017



Aucun texte alternatif disponible.

Hamon est de tout coeur avec moi !



et pour la chasse à l'homme 

Capture d'écran twitter

déclenché par son cher, très cher époux :
dégainez ... 
vos carnets de chèques !!


mardi 31 janvier 2017



ESSAIM_A_ST_GENGOUX_DE_SCISSE.jpg

Le vin aura t il un gout de miel ?
ou les abeilles seront elles alcooliques ?

A moins que la vigne ne produise du miel en grappe !

samedi 28 janvier 2017




 Dans son roman "1984", 
George Orwell décrivait la "novlangue", 
un langage devenant instrument de pouvoir 
et de contrôle des êtres humains.
Un sacré programme devenu réalité !

Certains américains ne s'y sont pas trompés. 
Peu après l'élection de D. Trump,
 "1984", publié en 1948, a été propulsé en tête des ventes.
 L'occasion de revenir sur la façon qu'a eu l'écrivain 
d'analyser les enjeux du pouvoir 
à travers la place déterminante du langage.
A relire lentement et avec recul ...

Afficher l'image d'origine

On peut aussi se délecter avec cet autre bijou,
parodie animale de la vie humaine en société ....

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Il aimait pas beaucoup les intellectuels dithyrambiques 
et les politiciens ! 

vendredi 27 janvier 2017



Piqûre de rappel ...


Bien mentir n’est pas chose aisée.
et il ne s’agit pas que d’une question de mots.

Un bon mensonge bien crédible suppose
un discours cohérent et préparé, 
une maîtrise de soi, 
une connaissance de sa propre gestuelle, 
autant d’éléments difficiles à acquérir.

Qu’il s’agisse de mentir avec des intentions presque louables 

(pour faire plaisir par exemple !) 
ou d’autres plus pernicieuses 
visant clairement à nuire à autrui (escroquerie, discréditer …) 
ou encore purement égoïstes, car utilisés par leurs auteurs 
pour leur conférer quelque avantage, 
pour valoriser leur image,
ou pour éviter une punition, 
personne n’échappe à ce travers bien humain.

Pour jouer les érudits, je citerai Kant pour qui,

 et ceci reste vrai quelle que soit l’intention du mensonge…,
  "mentir est,  sinon un crime, 
en tout cas une faute morale grave 
quelle qu’en soient l’intention et le contexte
parce qu’il rompt la promesse implicite du langage,  
toute parole étant un acte qui inclut un engagement, un serment".

Pour faire simple, la parole 

n'est pas faite pour être mensonge !!

Vous savez que les menteurs sont trop souvent trahis 
par leur langage corporel.
L’intention de tromper autrui s’accompagne généralement 
de signaux significatifs
plus ou moins marqués,
qui sont autant d’indices risquant de vous trahir.






Vous pouvez soit apprendre à contrôler vos gestes 
pour ne plus les laisser s’exprimer sans votre accord, 
soit vous arranger pour masquer votre langage corporel
à la vue de votre interlocuteur.

Et le fin du fin, croyez vos propres mensonges !


 Soyez-vous même convaincu que votre histoire est vraie.

Cela demande un effort mental, certes,
mais c’est terriblement efficace.

Faites appel au mythomane qui sommeille en vous,

visualisez la situation dépeinte par votre "vérité",
immergez vous dans votre histoire, 
vous arriverez (assez facilement) à vous persuader 
qu’elle est "véridique" !!!!


                   

    

mardi 24 janvier 2017





Ce 23 janvier 2017, le nouveau président américain, D. Trump,
entouré de 6 hommes !,
pour signer un décret 
rétablissant une loi qui bloque le financement d’ONG internationales soutenant l’avortement aux USA.
Pas dramatique, en soi mais très symbolique 
de son état d'esprit ...

Verra-t-on jamais une photo de sept femmes américaines 
dont une présidente
signant un décret 
sur ce que les hommes peuvent librrement faire 
avec leurs ... organes reproducteurs ?

:)

Afficher l'image d'origine

Un vrai nœud ! gordien 
c't'homme là.

Aucun texte alternatif disponible.