lundi 6 février 2017


Monsieur Fillon François vient de terminer 
laborieusement son pensum du jour
pour continuer d’espérer 
accéder à son graal personnel,
le pouvoir suprême en France, l
a présidence de la république.

Mais sa mine défaite 
et le ton pleurnichard de persécuté adopté,
et surtout la ligne d'explications suivie m'a sidéré
par sa naïveté 
ou alors il prend l'électeur moyen 
pour un demeuré 
(ce qui est plus vraisemblable  !
... et un peu la réalité ...)


Aucun texte alternatif disponible.


Fournir la liste des différents comptes 
qu'ils détiennent avec son épouse
est sans intérêt aucun 
sinon donner le sentiment aux futurs électeurs 
qu'il livre des éléments très personnels
pour démontrer sa bonne foi.
Pourquoi pas la liste de ses véhicules, vélos compris ! 
Affligeant d'hypocrisie ...

Autre "explication" qui fait sourire :

son épouse rémunérée environ 3600 euros net mois
"tenait son planning de RV", 
"renvoyait les CV reçus",
"remettait les médailles localement",
etc, ....
Les études et diplômes de son épouse en droit et lettres 
justifieraient, selon lui, cette rémunération !

Alors, là, François Fillon, t'es totalement 
à côté de la plaque !

Dans la vrai vie, c'est souvent une ... secrétaire 
qui fait ce travail (pas une agrégé de droit et lettres !)
et elle gagne 1500 euros maximum ...

Autre élément d'interrogations devant ce déballage ridicule,
le silence de Mme Fillon.
Aucunes paroles dans les médias de la principale concernée !

Quand à ses excuses aux français 
pour faute morale,
qui peut être touché 
par une telle hypocrisie verbale ?



Afficher l'image d'origine

Je complète ce mardi 7, 
lendemain de la "clarification"
et "demande de pardon" !!

On apprend que sa femme, 
à chacune de ses deux "interruptions" de travail (2002 et 2013)
comme "collaboratrice",
a été "licenciée"
et a donc touché 45 000 euros en 2 fois
auxquels viennent s'ajouter 29 000 euros
de prime au terme de son dernier contrat.

Encore une faute morale ?





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire