samedi 26 novembre 2016





regardez surtout Wow. It's Amazing

Un peu d'art ... brut 
pour changer !

Quelle habileté ...


Castro

Ce matin, j'ai entendu le camarade LAURENT
(avant bien d'autres !)
réciter les louanges du révolutionnaire anti américain sur une radio.
Sidérant !!
 d'idéologie naïve ?

Castro, 
voilà un individu inculte mais incontestablement un meneur d'hommes
(profil de beaucoup de révolutionnaires)
qui prend le pouvoir par la force de son discours mobilisateur 
sous prétexte de "révolution communiste"
et de lutte contre "l'impérialisme américain"
et qui prolonge SA révolution pendant 50 ans comme un despote violent, 
plonge le pays dans la plus grande pauvreté 
malgré des simulacres d'organisation sociale
pour les plus démunis 
et pour finir son parcours installe son frère au pouvoir 
pour perpétuer la dynastie Castro naissante.
Édifiant ...

Célèbre pour ses discours interminablement lénifiants,
anesthésiant les auditeurs (qui, se réveillant à la fin, applaudissent à tout rompre !)
sur des sujets dérisoires souvent,
invoquant grossièrement des positions personnelles ridicules
comme le fait de ne s'attribuer aucune indemnité pour ses fonctions !
On croit rêver venant d'un despote 
qui mettait le pays sous sa botte
et sa b...
(ses femmes et ses "enfants" innombrables ...)

  "Homme politique calculateur et astucieux, quand il a pris le pouvoir, en 1959, il avait trois options : 
1) la démocratie, qui lui aurait permis alors de gagner les élections, 
mais en jouissant d’un pouvoir éphémère et partagé avec l’opposition.
2) la tyrannie de droite ou classique, qui n’offre jamais une sécurité absolue ni un pouvoir illimité.
3) la tyrannie communiste, qui, outre qu’elle le couvrait de gloire, semblait lui assurer le pouvoir à vie. 
Castro a opté pour cette dernière solution.
On se demande pas pourquoi ! 
La vénalité et l'obsession du pouvoir personnel sont le propre de l'homme ...


Mais où se matérialise le "rêve communiste" dans ce tableau "idyllique" ?
En libérant le pays d'une dictature militaire (Batista)
au profit d'une tyrannie prolétarienne ...,
Cuba tombait de Charybde en Scylla !

Comment peut-on avoir le moindre mot favorable 
sur ce dictateur digne égal des Libyen, Nicaraguayen, Bolivien, Syrien
et autre Coréen du Nord ?
La liste est longue des bienfaiteurs voire pères de peuple de cet acabit !!!

Que l'enfer des dictateurs t'accueille,
tu seras en bonne compagnie !
Hasta siempre ...


Afficher l'image d'origine

mercredi 23 novembre 2016


Afficher l'image d'origine


la délation fiscale revisitée ...


Vous rémunérer en échange d'informations sur des cas de fraudes fiscales ? 
Ce sera bientôt possible grâce à un amendement au projet de loi de finances.


La rémunération serait toutefois limitée
aux cas de fraudes internationales ...
soit des montants que le commun des citoyens n'appréhende pas bien !!
Dès 2017, il sera possible de "demander" de l'argent aux services des impôts 
en échange d'une information permettant 
de mettre au jour une fraude fiscale d'ampleur.

Afficher l'image d'origine

L'amendement doit 

"autoriser l'administration fiscale à indemniser 
toute personne étrangère aux administrations publiques, 
dès lors qu'elle lui a fourni des renseignements 
ayant amené la découverte d'un manquement à une obligation fiscale."

La mesure sera en vigueur au 1/1/2017, 
à titre expérimental pour deux ans. 
Le texte est porté par une vingtaine de députés, 
et anticipe que 2,7 millions d'euros 
pourraient être versés à ce titre l'an prochain
aux nombreux délateurs potentiels !

Pour le Trésor public, le gain est assuré

car "la charge représentée par la rémunération n'est engagée 

que lorsque le Trésor a recouvré les droits résultants 

des renseignements requis"....

Le dispositif serait donc rentable dans tous les cas.

Le contraire m'eut étonné !!

En Allemagne, les députés citent l'exemple du land allemand de Rhénanie-du-Nord-Westphalie qui a déboursé 18 millions d'euros pour mettre la main sur onze CD ou clés USB et a récupéré 6 milliards d'euros pour le budget fédéral.


D'autres pays, comme le Danemark, paient déjà les informateurs 
pour mettre la main sur des fichiers. 

Il est pas beau ce monde où nous vivons !!
Si j'ai tout compris, la législation, hypocrite au possible, 
n'autorise pas  à utiliser la technologie 
pour connecter les divers fichiers et ainsi 
détecter les fraudeurs et autres délinquants de tous ordres 
mais permet de solliciter les individus 
contre rémunérations
pour  qu'ils vendent ces mêmes fichiers !!!


vendredi 18 novembre 2016



Il y a .. ans
ce que je vivais m'apparaissait signifiant 
et je prenais réel plaisir, sans trop d'arrière pensées, 
à profiter d'une vie 
qui s'imposait pourtant d'elle même à mes élans vitaux !
Manque de clairvoyance ?
Sûrement un peu mais c'était bien agréable ...

 Aujourd'hui, tout me semble plus lourd,
laborieux,
... insignifiant.

Jeune, j'étais curieux de tout mais surtout 
pour m'émerveiller de la vie 
qui se présentait sans effort particulier.

Aujourd'hui, si je suis attentif à beaucoup de choses, 
plus rien ne m'étonne vraiment, 
ne me surprend.

Une forme de lassitude ... existentielle ou 
de stoïcisme philosophique ?

Avant, j'avais peu d'opinions arrêtées 
mais je pouvais parler de tout...
Maintenant, plus mon appréciation s'aiguise (enfin, je le crois !)
s'affine, se précise
et plus j'ai envie de ... me taire.

A 20 ans, j'étais prêt à rencontrer le monde entier, 
aujourd'hui, je n'aspire plus qu'à la sédentarité,
qu'à regarder de loin l'agitation du monde humain,
sa vénalité incorrigible,
son besoin de prestance pour exister
et à n'admirer que le spectacle de la nature.
Sagesse ? 



Aimer quand même...

mercredi 16 novembre 2016


Les élites !

mot très usité en ce moment chez les postulants au pouvoir

pour refouler la concurrence !!!

finition du Larousse :
élite : groupe minoritaire de personnes 
ayant, dans une société, une place éminente 
due à certaines qualités valorisées socialement.
Exemples : élite intellectuelle - le poids social des élites.

définition ambiguë car, que cache "certaines qualités" !

 En tout cas, cette notion ressassée d'élite
mise en avant pour manipuler les esprits,
des futurs votants des démocraties,
est tout le symbole de l'hypocrisie humaine.


Afficher l'image d'origine

Trump a répété à satiété aux américains 
qu'il n'appartient pas à l'élite !

L'entourloupe a bien fonctionné dans une société 
où l'argent est davantage valorisé 
que l'éducation et la culture !
donc lui, même milliardaire, 
ne ferait pas partie de l'élite ?
est-ce à dire que c'est uniquement l'intellect 
qui est visé par le mot élite ?

Pour Trump, les élites c'est donc les intellectuels !
lui n'étant  qu'un bourrin ayant réussi pécuniairement ... ?

Afficher l'image d'origine


En France, une certaine droite érige aussi le modèle de l'argent 
contre celui de la pensée et du savoir 
en montrant du doigt la soi-disant élite 
et la rendant responsable de tous les maux de la société 
et visant les dirigeants
particulièrement socialistes.
Quelle hypocrisie, là encore.

Mais le populisme, 
autre mot à la mode,
plus facile à cerner celui-ci,
est devenu la porte d'accès  au pouvoir dans les démocraties,
utilisé sans honte ni vergogne par les ambitieux. 

Et l'anti-système dans tout ça ? ...
Est ce un nouveau système qui se profile !

" Les élections sont des parodies qui se servent des grands mots : démocratie, peuple, nation, république, souveraineté mais qui cachent mal le cynisme des gouvernants. Il s'agit de maintenir en place une tyrannie soft qui produit un homme unidimensionnel, le consommateur abruti et aliéné, 
comme jamais aucune dictature n'a réussi à en produire."
                                                             Michel Onfray







samedi 12 novembre 2016


Le bonheur programmé n'est plus très loin ...

Les employés heureux sont des employés plus productifs !
C’est ce que pensent de nombreux dirigeants. 
Certains d’entre eux se sont donc mis en tête 
de mesurer le degré de bien-être de leurs salariés....

Mais le bonheur des uns est-il celui des autres ?
Pas sûr ...


Afficher l'image d'origine

La société japonaise Hitachi équipe ses salariés d’un petit boîtier, 
bourré de capteurs, qui permet d’enregistrer 
si un employé est assis, debout, en train d’écrire ou de discuter, 

avec qui et pendant combien de temps. 

L'activité du cerveau n'est pas encore d'actualité ?

Un algorithme se charge ensuite de transformer les données collectées 
en un indicateur de bonheur !!!

Ce n’est pas tout : l’utilisation d’objets connectés 
pour recueillir des informations relatives à la productivité 
ou à la satisfaction professionnelle pourrait permettre aux employeurs 
de déterminer le poste le plus adapté à un employé 
ou celui dans lequel il s’épanouit le plus.

Afficher l'image d'origine

Elle s'ra pas belle la vie ...
lorsque nous serons totalement programmé
dès la naissance
pour un parcours "sans fautes" !!! ...

Afficher l'image d'origine


mercredi 9 novembre 2016





l'un arrive tonitruant et trumpettant  !

l'autre nous quitte sur la pointe de la langue ...
hallelujah  !!

lundi 7 novembre 2016


Une ambition intime !

Un titre qui me parait mal fagoté 
sur une chaîne que je visionne distraitement ... souvent par curiosité.

Cela a été le cas pour cette nouvelle émission
drivée par la star des amourettes de pré !

Et bien, au bout de 2 émissions, je pense que Karine Lemarchand
a ouvert une brèche qui n'est pas près de se refermer.

Elle innove dans l'approche de ces personnalités.
Comme quoi, fréquenter le milieu rural a parfois du bon
et prépare à manœuvrer du plus gros "bétail"   !!

Je comprend mieux les remarques désagréables et reproches 
qui ont été fait par divers médias à l'annonce de la création de cette émission.
Comme souvent, une tentative de déstabilisation
par ceux qui pensaient avoir raté le créneau
de cette formule dans l'air du temps.

Et lorsque l'on voit la brochette de têtes de gondole 
qui s'est présenté
pour les deux séances inaugurales,
on devine que, eux aussi, on compris l'intérêt 
de se montrer sous un jour nouveau
surtout auprès des jeunes et des femmes
qui sont, semble t il, particulièrement intéressés
par ce style d'approche des postulants aux élections.

Même si l'on sait que le montage de l'émission est déterminant
et peut influer 
sur nos impressions de téléspectateurs,
il n'en demeure pas moins qu'avec un peu d'attention et de discernement
nous découvrons
(ou confirmons  !) nos sentiments à l'égard des visiteurs de Karine.

Je n'ai pas eu de révélations sur les personnalités
mais j'ai plutôt eu le sentiment 
de voir plus clairement ce que je ressentais auparavant 
à travers les démonstrations ennuyeuses de plateaux TV
et autres interventions.

J'attends les prochains invités ...
Il parait que F. Hollande n'a pas donné suite
après s'être "déboutonné" auprès de journalistes dans un livre polémique.
Sa stratégie et ses choix laissent perplexe.

Mais c'est une indication pour la suite ...


samedi 5 novembre 2016

Afficher l'image d'origine

Petite chronique infernale 

en cette journée automnale


« L'enfer, c'est les autres » 

vous connaissez la formule de Sartre.

Je dois avouer qu'elle me vient  (trop) souvent à l'esprit
devant les agissements et réactions  des "autres"
(vous savez tous ces individus autour de nous 
qui ne nous ressemblent pas vraiment,
qui ne pensent pas comme nous,
qui nous compliquent la vie, en fait 
en acceptant pas la nôtre comme on le voudrait !!!!)

Et pourtant, je me soigne 
culturellement et intellectuellement 
depuis un moment de ce travers de l'esprit 
qui consiste à insupporter l'Autre !!

Je comprend la formule sartrienne ainsi :
si nos rapports avec les autres sont tendus
alors la vie ne peut être qu'un enfer ... de solitude ou d'aigreur.

Lorsque nous communiquons, nous usons des images
que les autres nous renvoient sur l'instant, 
nous montrent, 
en réaction à notre propre attitude et discours.


Afficher l'image d'origine


Quoi que je dise, 
toujours l'appréciation (parfois seulement imaginée) d'autrui 
influence ce discours.
Ce qui explique que sur un même sujet,
on ne dise pas la même chose 
à deux personnes différentes.

Je veux paraître aux yeux de mon interlocuteur ... en fonction des préjugés 
que j'ai sur notre relation mutuelle et
de ce que j'imagine qu'il pense !

Et ne croyez pas que vous pouvez y échappez !

Un esprit libre, totalement libre, ça n'existe pas ...
même si on fait l'effort (comme moi en ce moment)
d'y penser.
Il ne suffit pas de penser pour modifier les choses
mais ça aide un peu à supporter les conséquences visibles ...

Bon, d'accord, on ne peut pas rêver d'être totalement libre 

de ses dires et gestes
mais de là à toujours parler 
et agir en fonction de notre perception des autres,

il y a une marge qu'il faut tenter de combler intelligemment 
parfois par des silences devant les "attaques" de tous ordres.


Si mes rapports avec les autres sont exécrables,
alors, en effet, je vis l'enfer au quotidien.


Et il existe une quantité de gens dans le monde
qui sont en enfer 
parce qu'ils dépendent trop du jugement des autres
et ils n'arrivent pas à sortir de ce cercle vicieux.

J'espère avoir atteint (au moins) la périphérie du cercle ...

Afficher l'image d'origine

mercredi 2 novembre 2016


Petite parabole très ... gaie !!


Un ours poursuit un lapin dans la forêt. 

L'ours: 

- Je vais t'attraper, p'tit c... de lapin! 

Le lapin: 

- Va te faire voir, gros pl... d'ours !


Au bout d'un moment, épuisés, ils s'effondrent mais
une grenouille apparaît soudainement ! 

- Arrêtez tous les deux ! Je suis une grenouille magique

et je peux exaucer trois vœux pour chacun... 
Qui commence?

L'ours:

- Moi !!

La grenouille:

- Bon, allez, vas-y, l'ours, ton premier vœu.

L'ours:
- Je veux que tous les ours de la forêt soient des femelles.
La grenouille:
- Pas de problème, ton vœu est exaucé. A toi le lapin.
Le lapin:
- Moi je veux un casque de moto.
L'ours dit au lapin:
- T'es vraiment trop cave, toi!
La grenouille:
- Pas de problème, ton vœu est exaucé. Voilà ton casque. A toi l'ours pour ton deuxième vœu.
L'ours:
- Je veux que tous les ours des forêts voisines soient des femelles.
La grenouille:
- Pas de problème... C'est comme si c'était fait... A toi le lapin!
Le lapin:
- Moi je veux une moto à ma taille et ultra puissante.
La grenouille:
- Pas de problème, la voilà.
L'ours dit au lapin:
- T'as vraiment que des vœux de m...., toi!
La grenouille:
- Bon et pour votre dernier vœu.
L'ours:
- Moi, je veux que tous les autres ours sur cette planète soient des femelles.
La grenouille:
- Ok, c'est fait. Le lapin, ton dernier vœu.
Le lapin met son casque, monte sur sa moto, la démarre et part en criant:
- Je veux que l'ours soit gay !!!

et oui, quand on a une grande gueule 
et un semblant de cerveau pour la maîtriser, 
on a toujours des surprises  ....