jeudi 28 avril 2016


Afficher l'image d'origine


Nous devons apprendre à vivre 
avec nos fragilités, nos limites.
Les gens les plus intéressants (à mon goût !)
ont des failles, des faiblesses comme tout le monde 
mais peu "lisibles" car, contrairement au plus grand nombre, 
ils n’en ont aucune honte.
Ils sont dans l'acceptation de ce qu'ils sont.
C’est l’état d’esprit qu'il faut arriver à adopter.

Tu peux être très solide et capable.
Tu peux donner en toutes choses, le meilleur de toi-même… 
mais, quoi que tu fasses, tu ne seras jamais parfait. 
Maintenant, y a plus qu'à ...

Afficher l'image d'origine


mercredi 27 avril 2016




/media/article/s80/id7904/original.82521.zoom.jpg



"C'est un petit con issu de la petite criminalité, 
plutôt un suiveur qu'un meneur. 
Il a l'intelligence d'un cendrier vide et d'une abyssale vacuité. 
Il est l'exemple parfait de la génération GTA (Grand Theft Auto) 
qui croit vivre dans un jeu vidéo.
Je lui ai demandé s'il avait lu le Coran 
et il m'a répondu qu'il avait lu son interprétation sur Internet. 
Pour des esprits simples, c'est parfait, le Net, 
c'est le maximum qu'ils puissent comprendre",  

Voilà un tableau sans concession 
dressé par l'avocat belge du dénommé
Salah Abdeslam,
un des protagonistes de la tuerie de Paris.

De la part d'un avocat aussi retors, on peut penser 
qu'il n'a pas "dérapé" 
et que cela s'apparente à une stratégie mais
le "cendrier" appréciera-t-il comme il se doit
ce premier jugement ... de valeur ?

Mais ce qui m'interpelle le plus,  

c'est que cet individu sans envergure,
mais largement connu pour son asociabilité manifeste,
ait pu provoquer autant de dégâts ... à la société.
Là, y a un problème !
La démocratie, ce n'est pas la liberté ... de faire ce qu'on veut,
et surtout de pouvoir continuer et recommencer encore et encore 
ses actes incivils, violents ou meurtriers.
Avant toute chose, la société se doit de mettre en oeuvre 
ce qui permet à cette démocratie
de s'organiser au mieux, de protéger les autres citoyens 
et non pas d'accepter des dérives insécuritaires 
à cause d'une idéologie excessivement humanitaire 
(avec des réminiscences religieuses !)
de "pardon" ... ,
de "seconde ou nouvelle chance ..."
pour les individus qui ne respectent pas les règles indispensables
de la vie de la communauté humaine.

L'émergence actuelle (et future) des gouvernements d'extrême droite 
dans les démocraties
n'est que la conséquence de ce manque de rigueur nécessaire
de la "gestion de la sanction" des humains.
Rien d'inhumain dans cette expression
mais de la justice et du respect pour les autres,
ceux qui acceptent les règles et lois de la cité.


Le dessin d'Ali Dilem dans le quotidien Liberté jeudi 8 janvier





mardi 26 avril 2016


Randonnues !!

La randonnée sans textiles, vous connaissez ?
Pratiquée pour faire corps 
avec dame ... nature !


Afficher l'image d'origine


l'aphorisme du soir 


La nudité c'est une absence d'effets

qui en provoque beaucoup 

surtout chez les émotifs !




Afficher l'image d'origine



Eux, n'ont pas osé tout dévoiler
dans leur course au pouvoir.






lundi 25 avril 2016




Depuis qq millénaires sinon plus, 
pour lutter contre leurs peurs, 
pour se rassurer d'être toujours vivants 
mais aussi supporter l'idée de devoir mourir un jour prochain,
les hommes ont imaginé des milliers de dieux
dans chaque culture,
tous dessinés à leur image, bien sûr,
tous doués de pouvoirs
qu'ils rêvaient de posséder eux-même :
l'omniprésence, 
la toute-puissance,
l'omniscience et...
l'éternité 
(pendant qu'on y est, faut pas se priver de rêver  !)

Tous ces dieux ne sont que le produit
de nos terreurs humaines, fictions enfantines, pulsions... de mort !

Jamais un seul de ces dieux providentiels ne s'est manifesté,
cela va de soi, 
mais chaque adorateur a affirmé avec force et véhémence
que seul le sien était ... le vrai, l'unique.

Il est impossible de ne pas faire le parallèle de ce délire déiste avec l'enfance.
Ce temps béni où nous croyons à la réalité des histoires
qu'on nous raconte ou que nous imaginons.
Du nez de Pinocchio aux sorcières à balais
ou aux super pouvoirs de génies mal ou bienfaisants,
ceux que nous appelons aujourd'hui des super héros
(et oui ils sont toujours là dans le monde des adultes !)

La croyance, c'est la vie des enfants.
Avant même de marcher, nous croyons tout ce que l'on nous raconte 
sans aucune remise en cause de la parole émise.
D'où d'ailleurs nos désillusions ultérieures 
car les adultes, eux, mentent et trichent beaucoup !!

Pour l'enfant, le mot vrai n'a pas de sens précis.
Tout est vrai pour lui.
L'apprentissage de la réalité se fera peu à peu...

Mais chez de nombreux adultes, 
quelle que soit leur statut social, 
leur intelligence culturelle dans la société humaine,
le besoin de croyance persistera,
sans remise en cause aucune.

Afficher l'image d'origine

C'est troublant cette inertie intellectuelle
qui pousse l'humain à croire à des chimères 
qu'il a inventé lui-même
et dont il crédibilise la véracité 
par des affirmations sans fondements de réalité.

Peut-être cherchent ils à faire perdurer cette enfance 
où il suffisait de croire pour que ce soit ... vrai !!

Toutes les cérémonies, les initiations ont un côté infantile,
merveilleux, harmonieux, apaisant
qui met dans un état bienheureux
prêt à accueillir n'importe quelle fantaisie rassurante
et surtout, surtout, faire oublier cette fin, 
cette mort qui nous attend.

Afficher l'image d'origine

jeudi 21 avril 2016



Afficher l'image d'origine



Aujourd'hui, l'ego des hommes 

est assimilé à un jeu de lego 
à dé(cons)truire
par les femmes !!


Résultat de recherche d'images pour "dessin lego femmes ego"




Mais,
que reconstruiront-elles ensuite ?
leur alter-ego ... ?

:)

Afficher l'image d'origine



Purée, fallait oser les filles !
Et vous l'avez fait ...




dimanche 10 avril 2016



On se couvre !!!




Afficher l'image d'origine


Procrastiner !


Une terminologie culpabilisante

dont le plus célèbre "porte parole" ces derniers mois 

est le député et ex secrétaire d'état benoît Thevenoud

qui remettait à plus tard le règlement de toutes ses factures...


 La procrastination est ce que l’on appelle 
un mécanisme de « coping »
qui peut être défini comme l’ensemble des moyens, 
des efforts cognitifs et comportementaux que l’on met en place 
pour maîtriser ou réduire son stress.

La procrastination est essentiellement 
une stratégie d'évitement
pour nous défendre 
contre notre anxiété latente !

Mais il faut avouer que d'autres, 
pour lutter contre ce stress,
font l'inverse et se précipite 
pour faire les choses et les font d'ailleurs ... plutôt mal !

Alors à chacun ses maux et ses solutions
pour trouver un peu de sérénité 
dans ce monde qui nous ... agite les sens.

Parfois, on ne fait pas parce qu’on n’en a pas envie, 
qu’on est fatigué.
En soi, remettre un acte au lendemain, ce n’est pas dramatique.
Mais si lendemain finit par devenir jamais,
ça commence à faire désordre ...

La procrastination c'est le fait de repousser volontairement une tâche 
que nous avons (pourtant) l’intention de faire, 
tout en sachant pertinemment 
que nous souffrirons de ce retard.

Dans la procrastination, on ne fait pas
 parce que l'on a ... peur de notre propre stress.
C'est une sorte de manque de volonté mais aussi 
un signe fréquent de déprime voire de dépression latente.
Donc il faut s'en inquiéter et 
lutter contre ce laissez-aller.


  • peur de l’échecpeur de mal faire, du jugement des autres 
  • ou de son propre jugement (perfectionnisme)
  • peur de l’inconnu : le fait de reporter sa recherche d’emploi 
  • alors qu’on ne supporte plus son poste actuel,
  • peur du succès : eh oui, c’est possible d’avoir peur 
  • que son projet professionnel marche tellement bien 
  • que ça ait des conséquences sur sa vie personnelle.
  • la mauvaise estime de soi : on ne se sent pas capable de ..
  • le manque de motivation : on ne voit pas l’intérêt de faire cette tâche.
  • le manque de recul : on ne connaît pas le sens des priorités, 
  • quelle tâche on doit faire en premier ou bien 
  • on ne sait pas par quoi commencer.
En général, les bonnes excuses ne manquent pas 
au procrastinateur pour repousser l’action.
 Les thérapeutes affirment que cela concerne plutôt 
les personnes intelligentes, des "cérébrales" en somme.
Ça rassurera l'ego des procrastinateurs ... d'une certaine manière.

Afficher l'image d'origine





mercredi 6 avril 2016


Afficher l'image d'origine

Philosopher ça fait branché ?

Oui c'est dans l'air du temps après
quelques décades psychologisantes à outrance.

Le philosophe "objective" l'âme
mais la sienne uniquement, 
il n'a pas la prétention de prendre en charge celle des autres,
chacun a sa route 
qu'il doit reconnaître pour en supporter le parcours ! 

Faut simplement faire l'effort 
après avoir pris conscience 
de cette nécessité de reconnaissance du trajet.


Résultat de recherche d'images pour "dessin philosopher c'est quoi humour"


Ceux qui font le choix (mais, par ailleurs,  est ce vraiment un choix ?) 
de cette discipline exigeante
font un authentique travail sur eux-mêmes
et surtout sur leur condition souvent si déprimante d'humain,
analyse personnelle qui vaut bien la fréquentation des psys de tous poils ...

Si la philosophie ne prétend pas soigner 
les névroses inhérentes à la culture humaine, 
elle peut être très utile à tous ceux qui vont 
"normalement mal".





Et oui, "aller bien" n'est jamais un signe de bonne santé mentale.
C'est à coup sûr le signe 
qu'on a fait l'impasse sur quelque chose
qui nous gêne aux entournures ... de l'esprit !

Ah, c'est bien une "pirouette verbale" de philosophe, ça !!


Afficher l'image d'origine

Si après une "explication" aussi limpide ! 
sur la raison d'être des "choses",
vous êtes encore déprimés 
devant la complexité de la vie humaine
et les "choses" qui se présentent à vos yeux et vous déroutent,
c'est que vous avez encore des efforts à faire
 pour vous mettre en situation de "zénitude" ...
Respirez un grand coup et ...
recommencez !
:)
Afficher l'image d'origine

Et c'est ça le plus ardu, se coltiner des choses 
qui paraissent simples 
pour  tenter de mieux comprendre leur simplicité !!


lundi 4 avril 2016



Résultat de recherche d'images pour "panama chapeau"


vous me voyez venir avec cette belle ligne de ... panamas !!

Eh oui, je ne pouvais pas rater une info comme celle là !

Panama papers !

Il est vrai qu'un pays qui porte le même nom qu'un
chapeau de frimeur, symbolique des plus belles caricatures de mafieux,
faut pas s'étonner !
D'ailleurs qui s'étonne de cette "révélation" ?
Les journalistes, parce que c'est leur gagne-pain de recycler
et d'enfoncer les portes ouvertes.

Mais pas d'inquiétudes excessives, la baudruche médiatique va se dégonfler ... 
avec un peu de temps et peut être qq dégâts collatéraux comme le ministre islandais qui ne devrait pas tenir longtemps.
Pour les autres, pas de soucis ...
Car tous les avocats fiscalistes sont sur la brèche depuis de longs mois ...
et vont trouver d'autres montages et dérivatifs "réglementaires".

En effet, le piratage des données date d'un an !
Et compte tenu du nombre de journalistes internationaux sur le coup,
il y a belle lurette que les fraudeurs et tricheurs de tous bords 
concernés par ces histoires sont informés.

Mais d'ici qu'on passe cette histoire aux abonnés absents, 
 y a du grain à moudre pour tous les bavasseux du monde.

On fait semblant découvrir que Panama est un état brigand.
Pourtant il me semble que de nombreux bateaux 
battent pavillon de ce pays depuis de très longues années
et rien n'a été fait de tangible pour contrecarrer ces pratiques.
On appelle cela un "pavillon de complaisance"...(tout est dit !)
sans vouloir creuser plus ce qui sous tendait
ce montage exotique. Ça arrange tout le monde ...
Quelle hypocrisie.

Enfin, en attendant, ce 4 avril, notre président en exercice 
buvait du "petit lait"
en commentant ce scoop panaméen.
Il y a longtemps que je n'avais pas vu ses yeux 
briller avec autant de malice et satisfaction 
(les bonnes nouvelles ne sont pas si nombreuses pour lui.)
Vraisemblablement, un parti français 
est dans le collimateur des journalistes enquêteurs 
et ce sera toujours un adversaire affaibli
en vue de 2017...

Dernières nouvelles ..
un fromager du Bugey fabricant de ramequins avait planqué
des fromages au Panama.
La banque vient d'être évacuée !
l'odeur serait en cause ...
pourtant au Panama, on devrait être habitué !

:)