mercredi 28 octobre 2015



Afficher l'image d'origine

Les c... ?

on a tous des critères personnels
pour affubler cette "qualité" 
(plus ou moins infamante suivant les pays
car on sait bien le premier usage du mot !)
à certains de nos contemporains 
(et à coup sûr pour nous soulager nous-même
de nos impatientes incompréhensions de leurs attitudes)

Mais ceux qui me paraissent les plus susceptibles
d'être estampillés comme tels
ont une particularité langagière remarquable 
qui les fait donc cibler avec certitude :
          ils pensent et disent toujours que ce sont les autres 
qui le sont ... c... !
et surtout, ils le crient très fort, à tous moments
comme si c'était la base de leur information.

Heu, j'espère que je ne suis pas tombé dans ce travers !
car je me rends compte que j'en parle quand même souvent.
Peut être que j'aurai dû me retenir
de dire cette c.....
                                

        
pour paraphraser André Gide :

    L’appétit de la connaissance naît du doute. 
Cesse de croire et crier à la c.... du monde
    et instruis-toi.       
          Le bonheur de vivre sera au bout de ta route.         

Je vais essayer mais c'est pas gagné,
ça fait tellement du bien de crier à la c.... humaine !!!

    
                Il vaut mieux ne rien dire et passer pour un c..
            que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.

                                                             Jean Yanne

Allez, je me tais ...


lundi 26 octobre 2015


Afficher l'image d'origine


Se taire !

ça évite à coup sûr un usage inadapté ou inutile ...
de la parole !!
D'ailleurs, on peut parler ... pour ne rien dire
ou parler de tout ... ce qui revient au même : 
ne pas communiquer vraiment !

Pour paraphraser un bon mot bien connu de P. Desproges : 
"on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui".
On peut être certain
qu'avec la parole, c'est tout comme.
    Sinon on ne communique pas
et donc il est inutile de bavasser 
... sauf du beau temps ou des hémorroïdes d'un people !!

En fait, faut-il se taire 
pour être sérieusement compris ?


"certains non-dits vont sans dire !!"
comme dirait le chat.

En se taisant,
on peut communiquer dans toutes les langues
soit avec tout le monde,
mais surtout avec les muets  !!




P... j'ai le début de journée morose,  
j'aurai mieux fait de me ...taire !!


Parler ou se taire. dans Rires, sourires ou pleurer ! Le-chat-6-300x102

Et ceux qui écrivent ?

jeudi 22 octobre 2015


Afficher l'image d'origine

J'aime m'attarder 
sur des sujets scabreux voire malicieux.

Aujourd'hui, c'est la Tampon Taxe qui mobilise mon attention !

L'Assemblée Nationale a rejeté dans la nuit de mercredi 21 octobre 2015 
la demande de députés socialistes d'appliquer un taux de TVA à 5,5 % 
aux produits de protection hygiénique féminine. 
Cet amendement contre la "tampon taxe", qui avait pourtant été accepté 
mardi en commission, était porté par la présidente de la délégation 
aux droits des femmes de l'Assemblée, Catherine Coutelle, 
qui considère ces produits comme de première nécessité. 
Elle relayait la demande du collectif Georgette Sand 
(pauvre George débaptisée par des suffragettes)
qui a lancé une pétition 
ayant recueilli 17 000 signatures.

Afficher l'image d'origine

Le secrétaire d'état au budget C. Ecker a claironné qu'un taux de 20 % 
était appliqué aux mousses à raser pour hommes
(sous entendu, y a pas de raison que les dames se tamponnent 
pour moins chers que les hommes ne se rasent ...)

Afficher l'image d'origine

A noter que ce débat nocturne, les députés s'en tamponnaient carrément
car l'assemblée était particulièrement clairsemée !
Même les députées féminines n'étaient pas toutes présentes
pour appuyer sur le tampon (pardon, le bouton) de vote.

mercredi 21 octobre 2015



Dessin humoristique - Le bonheur c'est simple comme bonjour


J'aime bien parler du bonheur !
ça me rend heureux ... 
au moins un peu 
(le temps que je l'écrive ?)
:)

Pour parodier (cyniquement) pierre Desproges :

Il ne suffit pas d'être heureux soi-même, 
encore faut-il que les autres soient ... 
malheureux"
Quel perspicace sondeur de l'âme humaine !

et puis si on préfère se montrer plus sage et objectif,
on écoute Arthur Schopenhauer dans toute sa rigueur germanique :

"La condition première pour être heureux dans la vie,
c'est d'accepter d'être ce que nous sommes."

Dis, t'en connais qui y'arrive, Arthur
à savoir ce qu'ils "sont" ?
enfin, je veux dire réellement savoir.

Afficher l'image d'origine

Ce doit être pour ça
qu'il n'y a  pas de gens heureux.
Ils n'arrivent pas à savoir et être sûr de ce qu'ils sont !!
Insupportable cette incertitude...
Comment me comporter si je ne sais pas ce que je suis ?

D'ailleurs, savoir ce qu'on est, c'est chercher quoi ?

qu'on est beau ? intelligent ? con ?
sportif ? posé ? réactionnaire ? 
vénal ?...
 un vrai déballage à la Prévert
cette introspection !!
Et je vous parle pas de notre objectivité légendaire d'humain,
consciente ou non.

Il nous arrive de dire en certaines situations 
où l'on s'est montré peu à notre avantage :
"qu'est-ce que je suis con !"
mais croyez-vous qu'on le pense vraiment ?

Bon, tu vois, Arthur.
Je pencherai plutôt pour une formule plus souple comme :
"pour s'approcher du bonheur,
essayons d'être meilleur 
que ce que nous pensons être ! "
ça nous laisse un peu de marge ...
et surtout nous oblige à nous questionner
(essentiel sinon, aucune chance de comprendre ce qu'on est !)
sur ce que nous sommes déjà
mais aussi à essayer de changer 
vers un mieux ... supposé.

Comme dirait l'autre,
un coquin assurément,
"l'éternelle question métaphysique, c'est :
Qui suis-je où "verge" ?

 cette question m'habite ... à coup sûr !"






mardi 20 octobre 2015


Le foute-balle,
religion laïque du prolétariat
est devenu un passage obligé pour les people et autres politiques.

Afficher l'image d'origine

Et dire qu'il y a des millions d"anti-capitalistes" avérés, acharnés 
prêts à en découdre,
toujours enclins à critiquer le pouvoir de l'argent 
avec virulence
et qui, en ce moment, sont spectateurs assidus et supporteurs insupportables 
mais passionnés ...
du football  !!!

Sport s'il en est qui véhicule l'ensemble des valeurs 
qu'ils combattent habituellement. 
L'esprit humain est , sera et restera toujours 
d'une labilité déconcertante !!!
C'est désespérant.

foot

J'avais commis ce petit billet 

à l'occasion du dernier mondial de fouteballe.
Depuis, les puissances de l'argent dans ce monde
du ballon rond
se sont déchainées
autour des corruptions et autres insanités financières.

Blatter après avoir blatéré comme un vieux chameau,

déblatère aujourd'hui sur le "mythe" Platini
qu'il va entraîner dans sa chute ...
 Quelle misère que la cupidité  !!
Bel oxymore, tiens !

Escargot désespéré, le courant ne passait plus avec sa copine..

jeudi 15 octobre 2015

Né sous la constellation de la Vierge, 
Léon Tolstoï s’était imposé des règles de vie comme :
 manger modérément, 
marcher une heure chaque jour
se coucher avant 22 heures

Curieusement, il avait listé aussi deux heures de sieste quotidienne ... et (seulement !) deux visites mensuelles au bordel ... 
En matière de besoins, le gaillard restait vigilant 
sur sa digestion et ses sous !!

Si toi aussi,  tu es vierge, tu es entrée dans une période idéale 
pour réviser tes règles de bonne conduite quotidienne.
A l’instar du grand écrivain russe, plie-toi à une discipline 
mais en te ménageant suffisamment 
de repos et de plaisir !
L'imagination viendra ...

On a souvent l'envie de changer le monde,
c'est ambitieux !
Si on commençait par soi.
Mais c'est exigeant aussi 
ne rêve pas de transformation magique !!

Résultat de recherche d'images pour "change the world"