dimanche 30 novembre 2014


L’effet Matthieu  !

Vient de la citation de l'évangile selon st Mathieu : 
» «  À celui qui a, 
il sera beaucoup donné 
et il vivra dans l’abondance, 
mais à celui qui n’a rien, 
il sera tout pris, 
même ce qu’il possédait.  »

Précisons que Saint Matthieu met ces paroles dans la bouche d’un homme riche 
auquel il promet l’enfer pour cette attitude !

L’actualité de l’ultralibéralisme en crise remet cette formule sur le devant de la scène … 

L'américain Merton a utilisé cette référence évangélique pour illustrer 
comment les chercheurs  et les universités les plus reconnus 
maintenaient leur domination sur le monde de la recherche 
en captant au titre d’une excellence temporaire 
la majorité des crédits des  promotions et des recrutements. 
Une fois installés, ils ont la possibilité de bétonner des positions inexpugnables 
quelles que soient leurs performances ultérieures. 

Depuis, ce processus a été repéré dans bien d’autres contextes. 



Aujourd’hui,  l’effet Matthieu est au cœur des mécanismes de redistribution sociale. 
L’accumulation de richesses est devenue un signe d’excellence économique, 
quelles que soient les conditions de leur accumulation. 


D’un côté, un capitalisme financier qui capte continûment 
des parts de plus en plus grandes de  richesse et se voit aidé à centaines de milliards 
quand il cède aux vertiges  et erreurs de sa propre logique de cupidité.

De l’autre la dénonciation des acquis sociaux comme autant d’encombrements 
sur la route du bien commun et le recul organisé sous l’empire d’une pseudo-rationalité célébrée par les puissants et intériorisée par les faibles.

L’effet Matthieu contribue puissamment a maintenir cet écart 
en aveuglant ceux qui en sont les victimes. 

 « si vous n’êtes pas satisfait de votre sort, devenez riches ! »
Dehors les « propres à rien » ?

Saint Matthieu poursuit son évangile en mettant dans la bouche 
du même homme riche cette injonction :
« Et ce propre à rien de serviteur, jetez-le dehors, dans les ténèbres : 
là seront les pleurs et les grincements de dents. »

Propres à rien de tous les pays, unissez-vous !





samedi 29 novembre 2014




Avant, pour ouvrir une boite de sardines, 
on prenait une clé précautionneusement rangée 
dans un tiroir de la cuisine. 

Après avoir bloquée la dite boîte sur la table, 
on glissait la clé à fente sur la languette métallique dépassant 
du couvercle et on enclenchait laborieusement 
mais sûrement l'ouverture par un mouvement de rotation lent 
qui nous dévoilait peu à peu le contenu. 
Le couvercle s'enroulait magiquement autour de la clé comme un store 
et ... les sardines apparaissaient prêtes à être englouties 
avec une bonne tartine de pain beurré. 
C'était le bonheur ! 

Enfin, fallait quand même arriver à enlever ce copeau de fer 
qui avait enlacé amoureusement la clé mais bon, 
ça c'était après la dégustation des sardines ! 
ça pouvait attendre ...

Fini tout ça ... 
Le modernisme a frappé à notre porte !

Aujourd'hui, est apparu un anneau sur le couvercle de la boîte 
et on tire comme un forcené. 
Parfois, il vous reste accroché au doigt 
sans avoir entrouvert le couvercle et, là, il faut un plan B.

Mais supposons que l'anneau ait rempli son office de serrure.
Après avoir repris son souffle et massé sa phalange endolorie, 
on continue la traction manuelle jusqu'à détacher entièrement le couvercle sinon vous risquez la coupure ... en pêchant la sardine. 

Et c'est là, au moment de la dernière traction, 
celle où il faut produire un effort supplémentaire pour détacher définitivement ce p.... de couvercle qui reste agrippée à sa boîte 
comme une moule à son rocher 
que se produit la projection intempestive d'huile.

Invariablement, elle échoue sur la chemise, le pull 
ou le pantalon suivant votre position.

Et vous n'avez plus qu'à regarder benoîtement 
la grosse tache huileuse parsemée de qq débris de citron 
qui s'étale paresseusement.

Généralement, vous n'avez plus envie de sardines 
et vous détestez le progrès technique et le marketing
qui vous impose du matériel cracheur d'huile.



Résultat de cette innovation technique d'ouverture de boîte, 
le marketing vous propose un ouvre ouvre-boîte
pour une 15aine d'euros
qui vous éloigne de la boîte de 5 cm mais
ne vous met pas à l'abri des "crachats" d'huile !!

C'est formidable.
Il ne reste plus qu'à nous proposer 
un tablier spécial ouverture de boîte
pour compléter la panoplie ...

Elle est pas belle la vie ?


vendredi 28 novembre 2014



La sagesse
n'est pas en odeur de sainteté
dans un monde où il faut s'agiter
voir (le monde, visiter, voyager !), 
sentir (l'odeur de l'argent ?), 
palper (le corps de l'autre !)
pour être humainement crédible 
et supposé heureux.

Philosopher ou méditer pour faire simple,
c'est prendre son temps, à tout âge,
pour creuser l'inconscience de notre jeunesse passée,
l'approfondir, l'intégrer
et en développer une nouvelle énergie plus réfléchie, 
pour un futur plus satisfaisant.

Ce n'est pas d'être heureux auquel il faut aspirer
mais simplement 
d'être conscient de sa vie.

 Vivre pleinement le présent, heureux ou malheureux
sans intention affichée de bonheur ou ressassement de petits malheurs
dans la plénitude de sentiments immédiats et assimilés au jour le jour.

Un sacré programme ... 
pour un grand nombre d'humains
obsédés par la "réussite" de leur vie.








Sacré programme ...
Bon, allez, on va pas enfoncer Zizou.
On va dire que c'est une "formule technique footballistique"
pour reconnaître qu'on est pas favori
et qu'éviter la défaite
serait ... une victoire !!!
:)




jeudi 27 novembre 2014




Qui fixe la valeur (le prix ?) d'une oeuvre d'art ?

le marketing et 
les critiques d'art  !






mardi 25 novembre 2014










Échanger des baisers, c'est échanger 
un peu d'amour mais pas que ... 


Des chercheurs néerlandais ont révélé qu'un baiser intime 
– entendez avec la langue – 
de 10 secondes revient à propager 
80 millions de bactéries entre les deux bouches !!

Dans cette étude, publiée le 17/11/2014 par la revue scientifique Microbiome,
les scientifiques ont analysé l'effet du baiser

sur le microbiote oral, c.-à-d. l'ensemble des micro-organismes
– bactéries, levures, champignons – vivant dans un environnement spécifique,
lié notamment au mode de vie, à l'alimentation, à l'âge et à la vie sexuelle.

Les chercheurs ont effectué leur travail en juillet 2012 
auprès de 21 couples
âgées de 17 à 45 ans, 
en visite au zoo Artis d'Amsterdam !

Ils ont effectué des prélèvements de salive, 
avant et après les baisers, 
sur les 42 personnes
(qui, eux-même, n'avaient pas embrassé d'animaux du zoo avant !!!)

Les chercheurs ont observé que, chez un couple déjà constitué, 
les microbiotes de la surface dorsale de la langue de chacun des partenaires 
sont plus proches que s'il s'agit de deux personnes 
qui échangent leur premier baiser.

Lorsque les couples s’embrassent fréquemment
– 9 fois par jour en moyenne ! – 
leurs microbiotes salivaires deviendra de plus en plus similaires. 

Et oui, à trop fréquenter certaines personnes, 
on se met à leur ressembler ...
jusque dans leur salive !

Méfiance ...

Deuxième étape de leur expérience, les scientifiques ont demandé 
à l'une des deux personnes du couple d'avaler une boisson au yaourt, 
avant d'embrasser son partenaire.

L'équipe a alors constaté que les bactéries présentes dans le yaourt 
étaient transférées dans la bouche de la deuxième, 
avec un échange moyen de 80 millions de bactéries 
pour un baiser de 10 secondes.

A l'époque du numérique, 
rien d'étonnant que le transfert soit aussi efficace !! 
:)

Dégoûtant et dangereux le "french kiss" ? 
Pas du tout, disent les spécialistes de l'embrassade.

Si vous doutiez encore des bienfaits du baiser, 
cette étude va finir de vous convaincre. 

En effet, la variété des bactéries est une bonne chose pour notre santé.

Embrasser pourrait agir comme une forme de vaccination 
et permettre de construire une résistance aux bactéries. 

Avant de préciser (ça me rassure !) :

"Les bienfaits sur la santé dépendent du type 
de la personne 
que vous embrassez." 

Ah bon, on peut quand même choisir son vaccin ??

:)

                                        d'après le blog Bigbrowser le Monde







J'aime beaucoup 
cette réflexion (terre à terre ?)
d'un footballeur professionnel 
gardien de but,
à la fin de sa carrière.

"Je me suis jeté à terre, 
parfois dans la boue 
plus de 500 000 fois  !
Cela permet-il d’en déduire 
quoi que ce soit 
sur mon état mental ? "

:)

Le Swamp soccer ou « le soccer d’étang (boue) »



Est-ce vrai 
pour tous ceux qui se traînent dans la fange 
dans leur quête compulsive du pouvoir ? ...
Surement ...
car la fin nécessite toujours les moyens !!

En vérité, tout dépend 
de son projet de vie personnel ...
la "gloire" ou ... la "sagesse"  ??








jeudi 20 novembre 2014


Les guignols ou 
la manipulation de la démocratie ...


Depuis 26 ans, l’émission n'aurait-elle pas contribué 
à la désaffection et à la critique de la politique, 
de sa perception désabusée par le public 
et, même, pourquoi pas,
porté au plus haut 
le cynisme politique ambiant ?

Sorte de défouloir , les Guignols expriment un malaise bien humain 
vis à vis de la hiérarchie sociétale et viennent combler 
une forme de défaillance des médias traditionnels 
dans l'appréciation du fait politique.
L'attrait de l’émission vient de son emprise amplifiée de la réalité. 

Les « Guignols » donnent une vision critique, amère, désinvolte de la politique. 
Cette parodie, appréciée par plusieurs générations maintenant, est même revendiquée par beaucoup comme une forme d'information démocratique. 
Les Guignols auraient donc le privilège de la moralité politique (de la véracité ?)
Tiens donc ...



 Il y a de bonnes raisons de penser qu’une émission satirique 
comme les « Guignols », 
loin d’être une simple occasion de divertissement, 
constitue une instance d'orientation politique dotée d'une redoutable efficacité.

Les « Guignols » donnent du sens (celui de ceux qui manipulent les marionnettes !!) 
à l’actualité politique et participent à la structuration 
des représentations politiques de leurs spectateurs. 

Cependant, les jeunes qui ne bénéficient pas encore d’une longue expérience politique ne sont pas toujours en mesure de mettre en perspective les messages qu’ils reçoivent d’où un risque de figer des représentations en cours de formation.

L'image de la personnalité « enguignolée » est simpliste.

« Vous croyez toujours ce qu’on vous dit à la télévision ! Bonsoir ! ». 

Cette citation culte qui sert d’entrée aux « Guignols», peut leur être appliqué.
Pourquoi leur version satirisée de la politique et de la vie en général 
serait elle plus recevable que les autres ?
Parce que c'est un spectacle ?
OUI mais le problème c'est que le spectateur inconsciemment 
est marqué par le message scénarisé .

L’image débonnaire donnée à la marionnette de Jacques Chirac en 1995 aurait, dit-on, influé sur le vote des téléspectateurs. 

Tout le monde se souvient du slogan de Bruno Gaccio et de ses complices : « mangez des pommes ! ». 


Cette formule avait fait recette et des sondages affirmaient 
que l’émission aurait orienté 
quelques 15 % des électeurs vers J. Chirac  ! 
Quelle suite a-t-il été donné à cette info étonnante  ? 
AUCUNE.



De leur côté, les concepteurs de l’émission minimisent 

l’ascendant supposé des « informations » données par « les Guignols ». 
Bruno Gaccio, scénariste jusqu'en 2007,déclarait : 
« Une caricature ne peut pas manipuler. 
Elle peut être méchante, juste, pertinente, ratée, de mauvaise foi ... 
mais elle ne peut pas manipuler, c’est un contresens ! Ça se voit que c’est pour rire !
 Notre influence reste de toute façon limitée car si nous avons fait élire Chirac en 95 avec « mangez des pommes », alors pourquoi ne l’a-t-on pas fait perdre en 2002 avec « super menteur » ? » ajoute Julien Hervé, autre auteur toujours en poste.


Ces 2 personnes sont peut être de bons scénaristes 
mais de bien piètres psychologues
ou, bien pire, de fieffés menteurs (mais je penche pour la 1ère hypothèse !)



Pour prendre 2 exemples actuels, 

montrer le président Hollande systématiquement 
comme un incapable voire demeuré 
alors que l'ex président Sarkozy est cantonné 
à un rôle de coquin mais rusé n'est, en effet, pas anodin.


Quant au précédent président Chirac, lui c'est la vedette, rusé lui aussi et cynique !
Entre un imbécile et un rusé, 
que croyez vous que l'électeur "choisira" même inconsciemment 
dans le contexte de société aujourd'hui 
où la moralité n'est pas en odeur de sainteté ?







En tout cas, cette production T.V. qui suscitait des polémiques à ses débuts
est, aujourd'hui, totalement intégré dans le PAF !


Tous les "acteurs" y trouveraient ils leurs comptes ?
J'en doute mais pour certains se lever contre 
ce qui est devenu une institution médiatique serait encore pire 
que les caricatures méchantes et déplacées !!!



Les Guignols ont pris un poids excessif sur la culture populaire 

car le caractère répétitif des stéréotypes des marionnettes a permis 
de rendre plus populaires les traits caricaturés de la personne 
que la personne elle-même ...




Supermenteurs, les Guignols
ou superpoliticiens ... ?
peut être les deux !

 

mardi 18 novembre 2014





L'homme a une crainte viscérale du vide,

ou plus exactement d'être vide 
et, donc, de paraître aux yeux des autres 
comme un être ... insipide.

 Alors, pour se rassurer,
pour justifier son existence,
 il s'efforce de remplir sa vie
comme il peut
avec tout ce qui gravite à proximité de lui,
en quelque sorte, il cherche
comme des contenus possibles !

Certains, en ce moment, font un choix 

au Moyen-Orient
qui leur fait oublier leur sentiment 
d'inexistence socio-culturelle,
leur malaise existentiel.

En se donnant corps et âme 
à un groupe mafieux 
s'appuyant sur une pseudo idéologie religieuse,
ils trouvent un sens à leur vie
insatisfaisante précédemment.

Cette démarche de perte des repères 
et de refuge dans une idéologie absurde
n'est ni plus ni moins que ce que 
le monde connait depuis longtemps à travers les sectes
qui se sont succédé au fil des siècles.

Ce cas prend une ampleur particulière 
car, s'appuyant sur la religion musulmane, 
il cristallise les frustrations et attire des légions d'adeptes.










dimanche 16 novembre 2014



Adjugé !


Un chapeau de Napoléon a été acheté 1 884 000 euros 

par un collectionneur sud-coréen ce dimanche 16 novembre 2014

lors d'une vente aux enchères de souvenirs napoléoniens 

à Fontainebleau, cédés par le prince de Monaco.


Les despotes de petite taille font toujours fantasmer ...
Etre si petit et si ... grand à la fois !

Y a pas des talonnettes à vendre ?
je connais un amateur !!

Moi, j'attend que la culotte de Madonna soit proposée ...
Pour me la mettre sur la tête, bien sûr, 
car je suis complètement démuni en couvre-chef 
et je préfère passer pour Diogène 
que pour un puissant !





heu, ça doit pas être celle là ?



Autre info sécurité !!






Allez, allez, on s'agite ...
Il faut secouer la vie dans tous les sens ....
sinon, elle s'ankylose
et la société aussi !

C'est pas pour ça 
qu'il faut en profiter pour mener une vie de ... branleur,  
c'est même tout le contraire !

Se satisfaire soi-même, 
ce serait signer la fin de la société ...
en quelque sorte !

heu, là, je secoue un peu fort ... le cocotier des idées univoques, non ?

Bon, allez, j'me contente d'exciter ma cervelle 
dans tous les sens
et c'est tout à fait satisfaisant... pour moi ! 

 :)



samedi 15 novembre 2014




Tous les êtres vivants
ressentent instinctivement ,
que la seule vérité existentielle,
c’est
de profiter de chaque minute 
(une seconde c'est trop vite passée, on n'a pas le temps !!)
comme si c'était la première 
... ou la dernière.

Et le seul de tous qui n'y arrive pas vraiment,
c'est le plus "intelligent" : l'homme,
et pour une raison majeure dramatique :
il pense   !

car, de fait, il est toujours tenté de savoir si la minute suivante 
sera mieux que celle qu'il vit ...

"La raison rétrécit la vie comme la pluie rétrécit la laine"
                                                                      Barjavel
mais alors pourquoi les moutons .....  
:)


La raison rétrécit la viecomme l'eau rétrécit les tricots de laine, si bien qu'on s'y sent coincé et on ne peut plus lever les bras.
Read more at http://www.dicocitations.com/citations/citation-104855.php#EwGqZXBqI0ML6kix.9
                  



Pour qu'un être humain fasse quelque chose,
il a toujours une bonne raison à invoquer
mais c'est jamais la vraie !!  




jeudi 13 novembre 2014





A l'occasion de la journée de la gentillesse,
un petit cadeau !

Le théorème d'Archémide ...

Tout corps 
plongé dans l’abstinence depuis trop longtemps,
subit une telle pression interne
qu'elle rend inévitable une implosion
bien supérieure 
à la masse des tourments supportés jusqu'alors !! 



;)