dimanche 22 décembre 2013



Comme chaque année depuis 2006, 
le 21 décembre est consacré à la journée mondiale de ... l’orgasme, 
imaginée par un couple de pacifistes américains, 
Donna Sheehan et Paul Reffell, à l'origine de la fondation Global Orgasm. 

Leur objectif : que le monde entier atteigne le septième ciel ensemble, 
à 18h47 précises 
car "un nombre élevé de pensées positives 
liées à un plaisir sexuel quasi simultané 
 peut modifier le champ d'énergie de la Terre 
et réduire, en conséquence, les niveaux dangereux 
d'agression et de violence ".

J'ai remarqué que le niveau de violence 
n'ayant pas subi de baisse significative 
(rien dans les médias ne le laisse supposer en tous cas)
depuis hier soir,
il n'y a donc pas eu beaucoup de montées au 7ème ciel
juste avant le repas du soir d'hier !!

::))




vendredi 20 décembre 2013


L'hebdomadaire  "The Economist" 
a choisi "le pays de l'année", 
comme d'autres désignent l'homme (ou la femme) de l'année. 

Alors que Time avait choisi récemment le pape François, argentin, 
The Economist consacre l'Uruguay comme le pays de l'année 2013.

Dans un éditorial d'humour très british, l'hebdomadaire argumente très sérieusement son choix. 
L'Uruguay mérite le titre en raison de la légalisation du cannabis !!
En effet, la nouvelle loi uruguayenne confie à l'Etat 
le contrôle de la production et de la commercialisation 
de la marijuana...


Si d'autres pays suivaient cet exemple, 
et si d'autres drogues étaient incluses dans la liste, 
les dommages qu'elles provoquent dans le monde 
seraient drastiquement réduits et
les autorités pourraient concentrer leurs efforts sur des faits plus graves 
que la consommation de cannabis !!

L'hebdomadaire  salue particulièrement la modestie du président uruguayen, José Mujica, qui a la franchise, 
pratique rare pour un homme politique, 
de présenter la légalisation de la marijuana 
comme "une expérimentation". 




jeudi 19 décembre 2013



Pour parodier un certain publiciste décati :
"si à Noël, t'as pas un cadeau, 
t'as pas réussi ton année !!"

En tout cas, vous, ne vous laissez pas embrouiller l'esprit 
par cette succession de fêtes (païennes ou non !)
transformées en un pataquès médiatico-commercial écœurant 
de libations et d'"échanges" de cadeaux 
(ah les bô kados ! qu'on revend sur Internet, 
ça c'est de l'amour et de l'amitié ...) 
qui ne laisse sur la paille que le consommateur 
sous la coupe du marketing consumériste tout puissant.

Mais il est vrai que c'est la crise (on nous le dit en tout cas)
enfin ce sera plus vraisemblablement la crise de foie
en même temps que celle de la foi (en l'intelligence de l'homme ?)

Résistez (comme vous pouvez) et ne lâchez rien ... de vos convictions 
et si vous n'en avez pas encore, forgez vous les ! 
vous allez en avoir besoin en 2014.

Je vous souhaite une année 2014 pleine d'inventivité créatrice de bien-être
et de sagesse sousconsommatrice ... 
la seule attitude qui vaille 
devant un monde aussi déraisonnable
en tous points.






mardi 17 décembre 2013


Et un p'tit concert champêtre ... vachement sympa !!

https://www.youtube-nocookie.com/embed/lXKDu6cdXLI?rel=0




mercredi 11 décembre 2013


Après les sous-vêtements amincissants, 
 ceux qui empêchent de manger arrivent  !!

Découverte des universités de Rochester et Southampton,
ce prototype prévient la porteuse (voire le porteur pourquoi pas !)
lorsqu’elle a une petite envie de manger 
 parce qu’elle est contrariée. 

Comment ? 
Ce soutien-gorge est bardé de capteurs de rythme cardiaque 
contrôlant la respiration et enregistrant les mouvements. 

Avec une application ad'hoc, il envoie un message sur le smartphone 
pour indiquer l’état émotionnel de la personne 
et lui préciser si elle va manger 
parce qu'elle a vraiment faim 
ou juste pour calmer une angoisse !!!!

Reste à la personne à être capable 
de se retenir de manger ....





dimanche 8 décembre 2013



"Mais, enfin, soigne toi !"
n'est pas la déclaration ad'hoc à faire 
à un malade 
qui néglige sa santé !

Et, pourtant, cela
semble tellement logique 
et raisonnable 
de lui donner ce "conseil" de soins.

Malheureusement, le mot soigner 
semble lui poser problème.
Il ne l'acceptera donc pas et 
il n'y aura pas d'échange positif.

Pour imager un peu plus crûment,
c'est un peu comme si vous disiez abruptement
à une personne dépressive :
"mais, enfin, qu'est ce que tu as,
t'es dépressif ? alors, ressaisis toi !"

Résultat catastrophique garanti
même si le langage est moins direct !



jeudi 5 décembre 2013



Une demoiselle (c'est important pour l'histoire ?)
se présente chez un notaire 
pour finaliser l'acte d'achat d'une maison. 

Le notaire l'invite à s'installer, 
appelle son clerc et lui confie avec un sourire ... notarial :

"veuillez, s'il vous plait, 
ouvrir la chemise de mademoiselle, 
examiner le contenu 
et si les règles de l'art ne s'y opposent pas, 
faites une décharge 
pour qu'elle entre en jouissance immédiate !"

On n'a toujours pas retrouvé la nouvelle propriétaire.
Elle s'est enfuie rapidement sans les clefs.

A sa place, je n'aurais pas fui, 
j'aurais essayé 
de tirer les choses un peu au clerc !



mercredi 4 décembre 2013

Brèves d'Angleterre 

90 euros pour dénoncer les crottes de chiens non ramassées.

La ville de Stafford a décidé d'offrir 90 euros aux personnes dénonçant les propriétaires de chiens qui ne ramassent pas les déjections de leurs animaux dans la rue.

Désormais, toute personne donnant des informations permettant de poursuivre ou de verbaliser un contrevenant recevra 75 livres (90 euros) a annoncé, ce mercredi 4 décembre 2013, 
la municipalité de Stafford (centre de l'Angleterre)

"Il est normal qu'un habitant qui a le souci de l'intérêt général et qui nous aide à lutter contre quelque chose qui est répugnant mais a aussi de graves conséquences en terme de santé soit récompensé, et c'est au propriétaire peu scrupuleux du chien de payer", a estimé Frank Finlay, conseilleur municipal de Stafford en charge de l'environnement 
et des questions de santé.

Jusqu'à présent, "seule une poignée de contrevenants" avaient été pris en flagrant délit par des patrouilles de la municipalité de Stafford obligeant les autorités locales à prendre des mesures plus drastiques.

De fait, le délateur recevra le montant de l'amende payée par le propriétaire du chien qui n'aurait pas respecté ses obligations, 
alors que la municipalité a mis à disposition, dans plusieurs quartiers de la ville, des sacs gratuits pour ramasser les déjections canines.

"L'opinion publique soutient notre position de tolérance zéro en la matière depuis le début. Certaines personnes nous ont dit qui, où et quand un tel délit avait été commis, et cela nous a permis de verbaliser des contrevenants. Il nous paraît donc juste de prendre l'argent de ceux qui n'ont pas de considération pour l'environnement et la santé des autres et de la reverser à ceux qui s'en préoccupent", a-t-il justifié.


Dans le même registre, la police de deux régions britanniques (Derbyshire et West Midlands) a décidé de récompenser jusqu'à hauteur de 1.000 livres (1.200 euros) les personnes qui dénonceront 
les chauffeurs ivres à l'occasion des fêtes de fin d'année....

Le pragmatisme anglais n'a pas de limites !


et ont joué aux dénonciateurs !

Et le Père NOEL
qui va le dénoncer ?




mardi 3 décembre 2013



Ayant remarqué la braguette ouverte de son patron, 
la secrétaire, embarrassée, choisit une métaphore pour le lui dire :


- La porte de votre garage est restée ouverte, monsieur.

Le directeur, surpris, ne saisit pas la subtilité de langage. 

Elle, rougissante, finit par lui montrer du doigt.

Il remonte alors prestement la fermeture et 
pour faire bonne figure lui lance benoîtement :

- J'espère que n'avez pas aperçu ma superbe Porsche 911 !

- Non. 
Juste une vieille Volkswagen rose 
avec deux pneus crevés.