dimanche 22 décembre 2013



Comme chaque année depuis 2006, 
le 21 décembre est consacré à la journée mondiale de ... l’orgasme, 
imaginée par un couple de pacifistes américains, 
Donna Sheehan et Paul Reffell, à l'origine de la fondation Global Orgasm. 

Leur objectif : que le monde entier atteigne le septième ciel ensemble, 
à 18h47 précises 
car "un nombre élevé de pensées positives 
liées à un plaisir sexuel quasi simultané 
 peut modifier le champ d'énergie de la Terre 
et réduire, en conséquence, les niveaux dangereux 
d'agression et de violence ".

J'ai remarqué que le niveau de violence 
n'ayant pas subi de baisse significative 
(rien dans les médias ne le laisse supposer en tous cas)
depuis hier soir,
il n'y a donc pas eu beaucoup de montées au 7ème ciel
juste avant le repas du soir d'hier !!

::))




vendredi 20 décembre 2013


L'hebdomadaire  "The Economist" 
a choisi "le pays de l'année", 
comme d'autres désignent l'homme (ou la femme) de l'année. 

Alors que Time avait choisi récemment le pape François, argentin, 
The Economist consacre l'Uruguay comme le pays de l'année 2013.

Dans un éditorial d'humour très british, l'hebdomadaire argumente très sérieusement son choix. 
L'Uruguay mérite le titre en raison de la légalisation du cannabis !!
En effet, la nouvelle loi uruguayenne confie à l'Etat 
le contrôle de la production et de la commercialisation 
de la marijuana...


Si d'autres pays suivaient cet exemple, 
et si d'autres drogues étaient incluses dans la liste, 
les dommages qu'elles provoquent dans le monde 
seraient drastiquement réduits et
les autorités pourraient concentrer leurs efforts sur des faits plus graves 
que la consommation de cannabis !!

L'hebdomadaire  salue particulièrement la modestie du président uruguayen, José Mujica, qui a la franchise, 
pratique rare pour un homme politique, 
de présenter la légalisation de la marijuana 
comme "une expérimentation". 




jeudi 19 décembre 2013



Pour parodier un certain publiciste décati :
"si à Noël, t'as pas un cadeau, 
t'as pas réussi ton année !!"

En tout cas, vous, ne vous laissez pas embrouiller l'esprit 
par cette succession de fêtes (païennes ou non !)
transformées en un pataquès médiatico-commercial écœurant 
de libations et d'"échanges" de cadeaux 
(ah les bô kados ! qu'on revend sur Internet, 
ça c'est de l'amour et de l'amitié ...) 
qui ne laisse sur la paille que le consommateur 
sous la coupe du marketing consumériste tout puissant.

Mais il est vrai que c'est la crise (on nous le dit en tout cas)
enfin ce sera plus vraisemblablement la crise de foie
en même temps que celle de la foi (en l'intelligence de l'homme ?)

Résistez (comme vous pouvez) et ne lâchez rien ... de vos convictions 
et si vous n'en avez pas encore, forgez vous les ! 
vous allez en avoir besoin en 2014.

Je vous souhaite une année 2014 pleine d'inventivité créatrice de bien-être
et de sagesse sousconsommatrice ... 
la seule attitude qui vaille 
devant un monde aussi déraisonnable
en tous points.






mardi 17 décembre 2013


Et un p'tit concert champêtre ... vachement sympa !!

https://www.youtube-nocookie.com/embed/lXKDu6cdXLI?rel=0




mercredi 11 décembre 2013


Après les sous-vêtements amincissants, 
 ceux qui empêchent de manger arrivent  !!

Découverte des universités de Rochester et Southampton,
ce prototype prévient la porteuse (voire le porteur pourquoi pas !)
lorsqu’elle a une petite envie de manger 
 parce qu’elle est contrariée. 

Comment ? 
Ce soutien-gorge est bardé de capteurs de rythme cardiaque 
contrôlant la respiration et enregistrant les mouvements. 

Avec une application ad'hoc, il envoie un message sur le smartphone 
pour indiquer l’état émotionnel de la personne 
et lui préciser si elle va manger 
parce qu'elle a vraiment faim 
ou juste pour calmer une angoisse !!!!

Reste à la personne à être capable 
de se retenir de manger ....





dimanche 8 décembre 2013



"Mais, enfin, soigne toi !"
n'est pas la déclaration ad'hoc à faire 
à un malade 
qui néglige sa santé !

Et, pourtant, cela
semble tellement logique 
et raisonnable 
de lui donner ce "conseil" de soins.

Malheureusement, le mot soigner 
semble lui poser problème.
Il ne l'acceptera donc pas et 
il n'y aura pas d'échange positif.

Pour imager un peu plus crûment,
c'est un peu comme si vous disiez abruptement
à une personne dépressive :
"mais, enfin, qu'est ce que tu as,
t'es dépressif ? alors, ressaisis toi !"

Résultat catastrophique garanti
même si le langage est moins direct !



jeudi 5 décembre 2013



Une demoiselle (c'est important pour l'histoire ?)
se présente chez un notaire 
pour finaliser l'acte d'achat d'une maison. 

Le notaire l'invite à s'installer, 
appelle son clerc et lui confie avec un sourire ... notarial :

"veuillez, s'il vous plait, 
ouvrir la chemise de mademoiselle, 
examiner le contenu 
et si les règles de l'art ne s'y opposent pas, 
faites une décharge 
pour qu'elle entre en jouissance immédiate !"

On n'a toujours pas retrouvé la nouvelle propriétaire.
Elle s'est enfuie rapidement sans les clefs.

A sa place, je n'aurais pas fui, 
j'aurais essayé 
de tirer les choses un peu au clerc !



mercredi 4 décembre 2013

Brèves d'Angleterre 

90 euros pour dénoncer les crottes de chiens non ramassées.

La ville de Stafford a décidé d'offrir 90 euros aux personnes dénonçant les propriétaires de chiens qui ne ramassent pas les déjections de leurs animaux dans la rue.

Désormais, toute personne donnant des informations permettant de poursuivre ou de verbaliser un contrevenant recevra 75 livres (90 euros) a annoncé, ce mercredi 4 décembre 2013, 
la municipalité de Stafford (centre de l'Angleterre)

"Il est normal qu'un habitant qui a le souci de l'intérêt général et qui nous aide à lutter contre quelque chose qui est répugnant mais a aussi de graves conséquences en terme de santé soit récompensé, et c'est au propriétaire peu scrupuleux du chien de payer", a estimé Frank Finlay, conseilleur municipal de Stafford en charge de l'environnement 
et des questions de santé.

Jusqu'à présent, "seule une poignée de contrevenants" avaient été pris en flagrant délit par des patrouilles de la municipalité de Stafford obligeant les autorités locales à prendre des mesures plus drastiques.

De fait, le délateur recevra le montant de l'amende payée par le propriétaire du chien qui n'aurait pas respecté ses obligations, 
alors que la municipalité a mis à disposition, dans plusieurs quartiers de la ville, des sacs gratuits pour ramasser les déjections canines.

"L'opinion publique soutient notre position de tolérance zéro en la matière depuis le début. Certaines personnes nous ont dit qui, où et quand un tel délit avait été commis, et cela nous a permis de verbaliser des contrevenants. Il nous paraît donc juste de prendre l'argent de ceux qui n'ont pas de considération pour l'environnement et la santé des autres et de la reverser à ceux qui s'en préoccupent", a-t-il justifié.


Dans le même registre, la police de deux régions britanniques (Derbyshire et West Midlands) a décidé de récompenser jusqu'à hauteur de 1.000 livres (1.200 euros) les personnes qui dénonceront 
les chauffeurs ivres à l'occasion des fêtes de fin d'année....

Le pragmatisme anglais n'a pas de limites !


et ont joué aux dénonciateurs !

Et le Père NOEL
qui va le dénoncer ?




mardi 3 décembre 2013



Ayant remarqué la braguette ouverte de son patron, 
la secrétaire, embarrassée, choisit une métaphore pour le lui dire :


- La porte de votre garage est restée ouverte, monsieur.

Le directeur, surpris, ne saisit pas la subtilité de langage. 

Elle, rougissante, finit par lui montrer du doigt.

Il remonte alors prestement la fermeture et 
pour faire bonne figure lui lance benoîtement :

- J'espère que n'avez pas aperçu ma superbe Porsche 911 !

- Non. 
Juste une vieille Volkswagen rose 
avec deux pneus crevés.



jeudi 28 novembre 2013



Le maire de saint Lô dans la Manche, 
a publié le 13 novembre 2013 un arrêté d'interdiction 
des vapoteurs dans les lieux publics municipaux
après avoir reçu plusieurs plaintes de non-fumeurs 
excédés par la vapeur émise 
par certains de leurs voisins ... à la bibliothèque municipale. 

"La cigarette électronique n'est pas neutre dans l'environnement immédiat. 
Avec ce que ça dégage d'odeur et un peu de fumée, 
on peut incommoder des personnes" se justifie l'édile. 

Prochaine étape ? :
Interdire de se plaindre, ça faciliterait beaucoup les choses !!  

::))

Bon sang, mais quand va t on interdire 
les interdits !


et puisqu'il faut bannir les odeurs, 
n'hésitons pas

pourtant, péter c'est exprimer 
son soulagement  ... et sa foi !

car pour le pet 
comme pour la religion,
on ne supporte 
que le ou la notre ...








dimanche 24 novembre 2013


J'ai trois phalaenopsis dans ma vie !

Déjà 8 ans de vie commune ! 

Ça me fait plaisir de voir leurs  feuilles sensuelles 
se développer si harmonieusement, 
et leurs tiges fleuries se tendre vers le plafond deux fois ... par an !

Je vais  entamer un combat pour le mariage phytosexuel. 
Après la dernière loi votée, j’ ai bon espoir de faire reconnaître nos droits.

Faut dire qu’on a du pot avec ce gouvernement 
qui donne l'impression de végéter. 

Comme ils n’arrêtent pas de se planter, le terreau est propice à faire éclore n’importe quel mouvement... sensuellement viable.

Qu’ils en prennent de la graine 
sinon ils vont trembler comme des feuilles tout prochainement.

Oui, j’suis vert, et alors ...
 Vers un « printemps français » dès cet hiver ?





mercredi 20 novembre 2013


Une victoire au "fou de balle"

et c'est la liesse dans le petit peuple !!

oubliée la crise ...

alléluia

::))

panem et circenses  !

C'est là tout l'art de gouverner les peuples :
 l'empêcher de s'ennuyer et
lui tendre un morceau de pain et
quelques tickets de ... jeux !





image drole - Brazil





mardi 19 novembre 2013



Nouveau panneau de signalisation routière 
présageant 
un net raidissement des sanctions ... 





lundi 18 novembre 2013


Petit cadeau pour cette fin d'après midi   !!!

http://www.brl.ntt.co.jp/people/hara/fly.swf

dimanche 17 novembre 2013



(Dessin Thierry Jollet)

En matière de sexualité,
la plupart des hommes se prennent pour Dieu,
puissance, séduction et procréation comprises !

Et la plupart d'entre eux
mettront du temps à comprendre 
ou, même, ne comprendront jamais 
que beaucoup de femmes sont naturellement athées en ce domaine !! 
L'amour est avant tout un sentiment pour elles 
et le sexe n'est qu'un moyen d'en obtenir.
Peine perdue.
L'homme copule, c'est sa nature 
et il aime pour pouvoir le faire.
  :)

Le 21ème siècle, c’est l’ère des 3 C. :
le cul, le corps, le cash ...

C'était mon coup (encore un c !)
de gueule du jour.



mercredi 13 novembre 2013


Un père achète un robot détecteur de mensonges 
qui gifle les gens 
quand ils mentent.

Il décide de le tester au dîner du soir en famille.

-"mon fils, où étais-tu aujourd'hui?"
-"À l'école."
Le robot gifle le gamin.
-" Ok, j'ai regardé un dvd chez un pote..."
-" Quel dvd?"
-" Toy Story..."
Le robot gifle à nouveau l'enfant.
Le fils pleure et avoue qu'il s'agissait d'un film porno.
-" Moi, à ton âge, 

je ne savais même pas ce qu'était un porno !!"
Le robot gifle le père.

La mère éclate de rire :
-" Hahahaha!! C'est bien ton fils !!!"
Le robot gifle la mère ...

Faut pas jouer avec le défaut majeur et incontournable des êtres humains sinon ...
c'est la distribution 







L'autre jour, dans une crêperie, 
deux jeunes (style tourtereaux) sont entrés 
et se sont installés à une table pas très loin de la mienne. 
Très amoureux, ces deux-là...  

De grands sourires, des rigolades, des regards qui en disent long. 
C'est charmant, attendrissant… 
Ils discutent de choses et d'autres en grignotant et sirotant.

Bon, j''écoute pas tout, non plus ! 
mais j'entends  des bribes de conversation !

Arrive un moment, 
LE moment, où le jeune homme lâche dans la conversation 
que leur appartement est vraiment trop petit, 
qu'il n'a pas de place pour ses affaires dans la penderie.

Elle, haussant le ton : "Tu plaisantes, mon chéri ?
Lui : "Non, pas du tout !
Elle : "Non mais, tu rigoles vraiment, tu prends toute la place ! 
J'ai juste un petit coin pour moi."
Et, lui, de protester : "Mais non, ma chérie, tu dis n'importe quoi ! 
c'est toi qui prends toute la place dans la penderie !"

Et la conversation s'anime de plus en plus, 
s'envenime même, 
des reproches fusent, 
des allusions désagréables tombent. 

Et ces amoureux, si mignonnets au début, deviennent très ..."moches". 
Ils finissent prestement leur crêpe, sans un mot, règlent et sortent … 
en se faisant la gueule !

Ah, les mots, toujours les mots, 
source de tous les bonheurs et de tous les maux
pour des motifs ... futiles (enfin, futiles, peut être pas tant que ça)

Qu'on les maîtrise, 
qu'on les enjolive ou qu'on les lâche en quête de vérité
comme des coups de poing, 
on ne sait pas à l'avance le résultat ...





mardi 12 novembre 2013




Il y aurait de 3 à 6 % de français qui ont des attirances homosexuelles 
(qui le reconnaissent !),
le nombre de ceux qui ne le reconnaissent pas 
(sur les 95 % restant)
est bien évidemment indéterminé !!


On apprend aussi qu'il y a globalement 1 français sur 2 qui ne supportent pas l'idée même de l'homosexualité.

Finalement, il reste très peu d'individus qui sont tolérants ... pour la sexualité de l'Autre (ce qui ne m'étonne pas vraiment !!)


 
                                          



mardi 5 novembre 2013


"Je me mets à votre place ?"

Voilà une expression qui se veut aimable
mais ... qui m'attriste encore plus.
Bon, d'accord, vous avez remarqué que beaucoup de trucs m'agacent
ou plutôt, que je fais partie des gens qui le disent clairement !!

Pour revenir à cette place,
de grâce, non, ne me la prenez pas, on n'y tient pas à deux.
Surtout si c'est une place assise !

Vous voulez compatir, partager ma tristesse que vous ressentez ?
On ne peut pas partager le malheur !
Si je m'enlise et que vous prenez ma place ...
Malheur à vous !

Non, plutôt que prendre ma place, tendez moi la main
d'une manière intelligente et, si on s'en sort,
nous pourrons fêter ça ensemble.








lundi 4 novembre 2013



Un motard fonce sur une route de campagne, ivre de liberté.
Tout à coup, un choc sur la visière. 
Il s'arrête et, se retournant, voit un oiseau
 faire des pirouettes spasmodiques sur le bitume, 
puis rester sur le dos, ailes déployées. 
Pris de remords, le motard au cœur sensible s'arrête, 
ramasse la bestiole estourbie, et, 
arrivé chez lui, l'installe douillettement dans une cage 
avec un peu de pain sec, qq graines et une soucoupe d'eau. 

Un peu plus tard,, l'oiseau émerge de son K.O. technique, 
voit les barreaux de la cage, 
le morceau de pain et l'eau, se prend la tête entre les ailes 
et s'exclame:
"Putain de m.... ! 
J'ai tué le motard et me voilà en taule !"



mercredi 30 octobre 2013


"Je ne veux pas de nombre impair 
parce qu'il y en a toujours un 
qui est mis de côté. 
Deux, ce serait bien."

déclaration fracassante de clairvoyance
du patron d'un grand groupe de médias français 
à propos d'une future naissance
dans son couple alors qu'il a déjà un enfant.

C'est vrai que s'il a "mis de côté" le premier
en attendant le second,
y a un problème ...
et s'il a des jumeaux, 
faudra qu'il se remette à la tâche !!!

Bon, allez, je chipote....
Mais quand même, je voudrai bien qu'il m'explique.
Ou alors il a des problème de communication
et pour un patron de presse, ça fait désordonné.

A moins que ...
mais oui, c'est ça, il pense que les enfants 
c'est comme les chaussettes !
ça va par deux et s'il en manque un, 
l'autre est "mis de côté",
en attendant ...



De toutes façons, les paires vont par deux, 
c'est bien connu.
Et lorsqu'il en manque un à l'appel,
c'est la détresse et,
effectivement, on est obligé de mettre 
l'impair ... de côté !!   


::))






mardi 29 octobre 2013


La girafe amoureuse d’un poisson.

Elle avait beau lui faire des coucous,
Il n’imaginait pas, le polisson
Qu’une si grande dame
Et c’était pour lui un drame.
Puisse avec lui tirer son cou
Un petit poisson
Une petite girafe
S’aimaient d’amour tendre
Mais comment s’y prendre…

La pauvre jouvencelle
Risquait fort de rester demoiselle
Pour un si long cou
Un poisson c’est casse-cou
Un petit poisson
Une petite girafe
S’aimaient d’amour tendre
Mais comment s’y prendre…

Dans un arbre breton
Elle rencontra assurancetourix
Qui lui dit à l’oreille sur le bon ton
Le secret de la potion de panoramix
Un petit poisson
Une petite girafe
S’aimaient d’amour tendre
Mais comment s’y prendre…

Elle n’aimait que les grands coiffeurs.
Son amoureux était merlan
La potion en fit un poisson volant
Et depuis il la peigne… avec ardeur.




Le capitalisme, 
c'est comme le cannibalisme ! 

c’est l’exploitation 
des meilleurs morceaux
de l’homme par l’homme.






jeudi 24 octobre 2013




En regardant évoluer les gens autour de moi,
me revient régulièrement la question de savoir
si l'on a la vie que l'on se crée 
par des décisions personnelles
ou si on la subit quelque peu 
par les incidents, les circonstances
 qui ne manquent pas d'émailler notre parcours
et sur lequel on a si peu de prises ...

Je conviens volontiers 
que certaines personnes donnent le sentiment 
d'attirer les ennuis en tous genres
ou semblent abonnés à faire de mauvais choix.
Alors que d'autres ont une bonne étoile qui
leur distribue régulièrement des bons « coups » !!
Chance ou opportunité bien saisie ??


La chance n'en est une 
que si on attrape au vol ce qui passe à proximité !
Nous avons tous dans nos têtes, j'en suis certain, 
un exemple de ces situations 
qui ont ou auraient pu changer notre vie ... 


Mais, le hasard peut aussi bouleverser votre vie 
(le loto par exemple !!)
Voir tous ces gens rêver leur destinée et leur futur ...
malgré l'infime probabilité que cela se produise, 
ce qui fait la fortune de la F.D.J.
et finance en grande partie l'état providence.

L'idée que le montant d'une bonne partie des mises  
servent à attribuer des aides sociales 
au plus grand nombre de ces mêmes joueurs
qu'ils rejoueront à nouveau 
m'a toujours sidérée ... par sa simplicité et son efficacité !


Se trouver au bon endroit au bon moment avec la bonne idée,
ça peut arriver dans toutes les vies humaines.

La suite et le résultat ne dépend que de vous ...
en partie à cause de ce que vous êtes déjà
par vos décisions précédentes
et, bien sûr, de ce que vous souhaitez devenir demain !!


Le hasard des rencontres doit se conjuguer 
avec la volonté de changer !







dimanche 20 octobre 2013


Dans l’ancien testament, il est affirmé qu'il n’est pas satisfaisant
(ah ça, je confirme, sur un certain plan, c'est vrai :) ) 
que l’homme reste seul.

Pourtant, nous nous heurtons, en ce siècle débutant, 
à un faisceau de mouvements socio-matrimoniaux 
qui met à mal cette sentence biblique, et cependant, 
nous sommes tous, pour la plupart, attiré 
vers cette tentation de la vie à deux.

Et comme les histoires d’amour à trois (ou plus !) finissent toujours mal,
la tendance demeure à 2 !
et elle s’impose, même si la procréation devient le parent pauvre 
des motivations du couple.

Les réalistes (les désenchantés diront certains) affirment
qu’une union n’est le fait que du hasard, 
d’un engouement momentané
voire même d’un déterminisme et d’une décision pluri-forme
                                         (social, religieux, culturel…)

Et la solitude dans tout ça ? Est ce aussi dramatique ?
Rousseau résume bien son sentiment

dans les « Rêveries du promeneur solitaire » :
« Quand ensuite les hommes m’ont réduit à vivre seul, 

j’ai trouvé qu’en me séquestrant pour me rendre misérable, 
ils avaient plus fait pour mon bonheur
que je n’avais su faire moi-même »
Bon, si Jean-Jacques le dit, qu'être seul, ça fait du bien … à l'âme,

ça doit être un peu vrai !

L'équilibre entre la promiscuité  
et le besoin de solitude !
Est-ce possible ? Difficile au quotidien ?
 Il faut, à tout prix, préserver l'altérité dans la durée et 
ne jamais rêver à l’union parfaite.
Petit malin, va ... me direz vous. 
T'es normand, toi !